vendredi 11 avril 2014

Ma routine cheveux du moment


Durant ma cure de MSM +PROTEINES VEGETALES, j'ai eu envie de changer de routine cheveux, de passer à quelque chose de plus basique, plus sain, plus naturel et écologique. Car oui le bio c'est bien, mais pas assez à bon goût. Le vegan est à mes yeux mieux (disons qu'il me correspond plus) mais compliqué de trouvé de bon produits capillaire vegan en France et à des prix raisonnable... Il ne me restait pas énormément de choix, le seul que j'ai trouvé à été de retourner au plus simple de chez simple.
Et le principal changement à été au niveau du shampoing.

Pour le lavage :
Les poudres lavantes - Sidr, Shikakaï, Reetha, Ghassoul...
Et oui elles sont de retour dans ma salle de bain, à vrai dire elles n'en sont jamais parties, elles étaient juste oubliées.
Lors de ma cure je me suis dit qu'essayé de faire 1 mois uniquement avec des poudres lavantes pourrait être sympatique. Il faut croire que j'ai été très inspirée ce jour la, car je suis devenue accros à mes poudres (non, je ne parle pas de drogue!)
Quand j'ai pris cette décition je n'avais que du Sidr et du shikakaï. J'ai plus tard retrouvé un fond de poudre de Reetha puis investi dans du Ghassoul.

Après plusieurs essaies les résultats sur mes cheveux sont les suivants :
sidr : cheveux propre mais un touché un peu poisseux que je n'aime pas
shikakaï : cheveux propres mais un poil trop detergeant je trouve.
Reetha : cheveux propres mais trop détergeant, encore plus que le shikakaï
Ghassoul : des cheveux poisseux, malgré plusieurs lavages

Rien de bien concluant sur le moment, je reste sur ma faim.
Puis un dimanche, une envie de chouchouter mes cheveux me prends, je fouine dans ma commode et n'ayant plus beaucoup de choix, je me tourne vers le sird, le shikakaï et la poudre d'orange pour me faire un petit masque express en 30 mins (ses poudres ont toutes d'excellentes propriétés pour les cheveux).
Vu que deux des trois sont des poudres lavantes, j'ai essayé de ne pas me laver les cheveux et de voir ce qu'il en sera après le masque.
Et la, révélation... Le sidr additionné au shikakaï c'est exactement ce dont mes cheveux ont besoins. Des cheveux parfaitement propres, doux, brillants, volumineux, tout ce que j'aime (plus un démêlage super facile grâce à la poudre d'orange!)
J'ai réitéré l’expérience par la suite, mais juste sidr et shikakaï. La révélation, c'est ce dont mes cheveux avaient besoins.
C'est devenu durant tout ma cure mon duo de choc, je me lave les cheveux uniquement avec cette association de poudre et je ne compte pas arrêter de si tôt.

Pour l'après shampoing:
Je suis toujours accro à mon Peter Rabbit, mais comme celui-ci n'est plus commercialisé, j'ai chercher de nouveaux produits pour lui succéder quand mon flacon sera finis.
  • L’après shampoing maison à l'avoine : je ne sais pas encore trop si il est efficace en profondeur, ou durablement, mais pour un coup de pouce sur le moment, il est plutôt concluant et au moins il est économique et écologique. En association avec des soins des nuits réguliers je pense que je pourrais finir par m'en satisfaire totalement. En tout cas pour le moment, mes cheveux s'en portent bien.
  • La crème lactée Denovo : mon seul produit non vegan de ma routine, mais j'avoue que je ne pourrais plus m'en passer. Elle termine d'hydrater et nourrir mes cheveux, leurs donnent de la douceur, de la souplesse et de la brillance, c'est la meilleur crème sans rinçage que j'ai pu tester jusqu'ici !

Pour le rinçage :
Finis le rinçage eau citronnée additionnée de miel, je veux du vegan et du pas cher.
De l'eau bien froide et un peu de vinaigre de cidre ou de vinaigre blanc et le problème est réglé. Cela fait briller mes cheveux et rééquilibre le ph de mon cuir chevelu, que demander de plus ?

Pour les soins : La il n'y à pas vraiment de différence, j'alterne les soins aux poudres de temps en temps mais aussi des bains d'huiles légers ou soins hydratants les veilles de shampoing quand mes cheveux montrent des signes de fatigues. Je ne cherche pas à faire des soins toutes les semaines, j'écoute mes cheveux et je les soignent lorsqu'ils me le demandent.
J'ai par contre fait une jolie découverte avec un fond de crème lactée (périmée depuis peu...) ne voulant pas gâcher et ayant déjà reçue mon nouveau flacon, j'ai décidé de me servir de ce reste de crème en masque posé toute la nuit. Une tuerie ! Je n'avais jamais eu les cheveux aussi doux, d’ailleurs j'ai eu le droit à de nombreux compliments ce jour la sur mes cheveux. Je ne le ferais pas souvent car cette crème coûte tout de même cher, mais c'est bon de savoir qu'elle est très efficace en masque.

Au quotidien :
De l'aloe vera matin et soir et c'est tout.
Pourquoi s'en priver ? C'est juste le meilleur moyen d'hydrater ma chevelure que j'ai trouvé (en plus de boire un quantité d'eau suffisante par jour bien évidemment).
De temps à autre j'utilise de la glycérine végétale en spray mais cela reste rare, je la trouve bien plus efficace dans un masque aux poudres.

Cette routine est donc pratiquement 100% vegan (il suffit pour cela de retirer la crème lactée Denovo) mais au delà de ça elle est écologique.
Et pour vous donner une idée, je vous fait un petit topo des prix

1 sachet de 100g de Sidr ou de Shikakaï : 3.5 €
1 paquet de 500g de flocon d'avoine bio : 4 €
1 crème lactée Denovo : 15 €
1 bouteille d'un litre de vinaigre blanc : 2 €
1 bouteille d'aloe vera : entre 5 et 10 €

Rajoutons à cela quelques euros pour divers ingrédients destinés à composer les soins, on ne dépasse pas les 40 €.
Je ne trouve pas ça cher du tout pour une routine naturelle, vegan (ou presque) et surtout écologique, rajoutons à cela que tous ses ingrédients vont nous durer plusieurs mois je ne vois plus aucune excuse pour ne pas céder à la tentation !
En comparaison, à l'époque ou j'utilisais des produits chimiques conventionnels, je dépendais en moyenne vingtaines d'euros par mois en shampoing, après shampoings et masques cheveux, mes cheveux étaient moches, je polluais énormément la nature, je contribuais à la torture des animaux et non des moindre je me bousillais la santé avec tout les parabens et autres produits toxiques contenus dans ses produits conventionnels.
Aujourd'hui pour une routine qui est similaire niveau prix (voir inférieur) j'ai une routine naturelle, presque vegan (en tout cas 100% non testée sur les animaux), beaucoup moins polluante et surtout plus respectueuse pour la nature et pour ma santé.


Que demander de plus ?