mardi 29 octobre 2013

La coupelle menstruelle, mon allié intime


Fleurcup rouge


Oui, rien à avoir avec la cosmétique, mais il fallait absolument que je vous parle de la coupelle menstruelle, alias la CUP.
Pour ma part c'est la Fleurcup (petite taille).
Cette objet à révolutionné la semaine du mois où les anglais débarquent !



Tout d'abord qu'est-ce que c'est qu'une cup ?

La cup est une protection hygiénique réutilisable. Elle se présente sous forme d'une coupe (plusieurs tailles existes) et est en général constituée de silicone médical. Écologique et économique, c'est une des meilleurs alternatives aux tampons et aux serviettes hygiéniques jetables.


Comment on se sert d'une cup ?

La cup se plie et se place dans la vagin, elle va tenir en place grâce à un effet ventouse et va tout simplement servir de récipient pour recueillir les règles.
Souple et flexible, elle est facile à insérer et ne se sent pas une fois mise en place.
Une fois pleine, il suffit de la sortir, de la rincer à l'eau, de la sécher et de la replacer.


Quels sont les avantages de la cup ?

  • C'est une protections sure, il y a vraiment très peu de fuites (même avec une pratique sportive).
  • Une fois mise en place on ne la sent absolument pas (et ce dans n'importe quelle position).
  • Comme elle recueille simplement le flux mais ne l'absorbe pas (comme le fait un tampon), il n'y a pas d’assèchement de la parois vaginale, donc pas d'irritation intime.
  • Avec la cup, le sang n'est jamais en contact direct avec l'air et grâce à ça finis les mauvaise odeurs durant les règles ! (les mauvaises odeurs de règles bien connues de toutes sont du au sang qui s'oxyde au contact de l'air).
  • De manière général pas besoin de la vider régulièrement (toutes les 10-12h suffisent pour un flux classique).
  • Les protections classiques, contient des produits chimiques, la cup elle n'en contient pas, est faite en silicone médical et est donc bien plus saine pour l'intimité.
  • Très écologique, elle dure en moyenne une dizaine d'année, finis les protections jetables et les emballages, finis le gâchis et bonjour les économies !

Je pourrais vous citer encore et encore un tas d'avantages à la cup mais je pense que j'ai dis l'essentielle.

Bien évidement, la cup a aussi quelques inconvénients.


Quels sont les inconvénients de la cup ?

  • Quand on commence avec la cup, il peu y avoir des petites fuites (car on la place mal) et aussi avoir des irritations à l'entrée du vagin (mais cela passera rapidement, à force de pratique).
  • Il faut connaître son corps, sont intimité, ne pas avoir peur d'y plonger les doigts et du sang. Oui dit comme ça ce n'est pas ragoutant.
  • Pour vider la cup, il est préférable d'avoir accès à un point d'eau pour pouvoir la rincer (ou alors se balader avec une bouteille d'eau).
  • Le prix qui surprends au départ (15€) mais qui en moins d'une année est vite rentabilisé ! Donc ce n'est pas totalement un inconvénients.

Voila, pour moi il n'y a pas d'autres inconvénients à mes yeux, et encore ses inconvénients ne sont pas vraiment gênant en soit pour moi.



Petite taille   /   Grande taille


La cup et moi...

J'ai découvert la cup il y à peu, au début je ne voulais pas en entendre parler.
Mais est arrivé le jour ou j'en ai eu marre des sécheresses intime dues aux tampons et des mycoses dues aux serviettes jetables. J'ai donc laissé sa chance à la cup, tout en restant assez septique.
Je ne pensais déjà pas être capable de réussir à l’insérer mais après 2-3 essayes c’était bon, ou presque, j'ai finis par couper la queue de la cup, car elle m'a très vite dérangé, elle me faisait extrêmement mal, mais une fois coupée j'ai enfin pu me laisser aller et la cup resté en place toute la journée.
Je l'ai vidée le soir, je l'ai rincée, remise en place et au dodo. Au réveil oh joie, oh plaisir, aucune fuite.
Avant lorsque je me levais le matin, j'avais tout le flux accumulé dans la nuit qui descendait d'un coup et débordait littéralement de mes protections (que ce soit serviettes ou tampons...) une horreur, une catastrophe... (en plus ce n’était pas très sexy).
Mais tout ces soucis sont finis, la cup est ce que je recherchais depuis toujours, une protection sure, saine, écologique, économique, qui sais se faire discrète, presque parfaite.


A la fin de mes règles, je n'ai qu'a la stériliser 5 minutes à l'eau bouillante et à la ranger jusqu'à mon prochain cycle.


Il est aussi possible de coupler les protections, comme une cup + un protège slip lavable (bien sur), pour les plus anxieuses qui auraient encore peur d’éventuelles fuites avec la cup seule.

Pour toutes autres interrogations sur la cup je vous conseil d'aller sur le site de Fleurcup où il y a une présentation détaillé des cups et des réponses à toutes vos questions.